C'est pas moi, c'est le chat

chat partouze

Pardonnez moi l’expression, mais Keith R. Griffin est un mec qui a des couilles.

Lorsque cet américain de 48 ans a été arrêté à son domicile et que plus de 1000 photos pornographiques pédophiles et 10 comptes clients pour ce type de sites ont été découverts sur son ordinateur, il a sorti la meilleure excuse du monde: il trainait sur Internet, s’est levé pour aller chercher à boire et lorsqu’il est revenu, son chat était en train de piétiner son clavier, téléchargeant malencontreusement des fichiers pédophiles.

Le résultat? Il est en prison en attente de jugement, avec une caution placée à 250 000 dollars. Et je parie qu’à l’époque, son chien mangeait déjà ses devoirs.

Source

UPDATE: Je viens d’apprendre à l’instant qu’on vient de retrouver le chat en question. Cliquez ici pour avoir sa déclaration officielle.

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

0 Responses to C'est pas moi, c'est le chat

  1. krilin says:

    Ca tue! 😀
    Et ta chute défonce.

  2. Chak says:

    Vu le courage et l’astuce que semble démontrer ce brave homme, je suis curieux de voir comment il va vivre son séjour en prison.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *