Ce qu’il faut retenir du premier concert Watch The Throne à Paris

Le show a duré un peu moins de 3h, en comptant les 50 minutes exclusivement consacrées à “Niggas In Paris” // Again ! // Sur les écrans géants, il y avait des explosions atomiques, des chiens enragés, des félins sauvages, mais aucune pyramide. Déception // Again ! // Le premier sourire de Kanye arrive sur “Run This Town” (30min de show), le premier contact physique traduisant une complicité entre les deux MCs intervient sur “99 Problems” (1h45 de show), et le premier guest se fait encore attendre (comme d’hab en France) // Again ! // Nouveau record pour “Niggas In Paris”: 11 fois d’affilée. Et le pire, c’est que ça saoule pas en fait. Les gens sont chaque fois plus chauds que la fois précédente, comme s’il y avait une espèce de transe générale qui s’emparait de la foule. Effrayant et fascinant en même temps // Again ! // Beyonce était là, mais elle n’est pas montée sur scène. Rita Ora non plus. Ni Steve Urkel. Scandale. // Again ! // A la fin du show, les 3/4 des mecs étaient torse nu, Kanye hurlait des onomatopées plus qu’il ne rappait, Jay-Z engrainait les gens à faire des pogos mortels et je transpirais comme après une séance de 2h à la salle de sport. WTT > le régime Dukan // Again ! // Jay-Z portait une snapback avec le nouveau logo des Brooklyn Nets, pour être sûr qu’il va bien en vendre des camions // Again! // Kanye qui danse > Carlton qui danse. Et de loin. // Again ! // Jay-Z a vieilli, il force beaucoup moins et se repose sur son charisme naturel, en mode pilote automatique. Kanye lui a encore la rage, l’envie de prouver et de susciter l’admiration (de Jay-Z essentiellement). Au final ça donne un show équilibré, même si Kanye prend l’avantage grâce à ses arrangements monstrueux et à ses lights d’une autre planète, qui donnent envie de crier “rep a sa Jean-Michel Jarre” // Again ! // Par contre, entre le son trop fort, ses grillz sur la mâchoire inférieure et ses énormes poussées d’adrénaline, impossible de comprendre les monologues de Kanye. A part “Thif if ze feust time we gonna perfom ‘Niggaz Fin Parif’ in Parif. Elefen timfe mozafuckaaaaa !” // Again ! // Il y avait Pierre Bellanger dans le public, avec une fille qui avait l’air d’avoir plus de 25 ans. Etrange. // Again ! // Mais ce qu’il faut surtout retenir du premier concert Watch The Throne à Paris, c’est que le blu-ray va être incroyable. Et que la semelle glow in the dark des Yeezy 2 brille de mille feux, même à 100m de distance. Ca va vraiment être la merde pour arriver à pecho une paire.

This entry was posted in Bullshit, Ecriture and tagged , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

13 Responses to Ce qu’il faut retenir du premier concert Watch The Throne à Paris

  1. Opium says:

    J’attendaiq l’info ! Merci 😉 je VEUX catch une paire de Yeezy 2 !!!!!!! :p

  2. Bucket says:

    J’y vais ce soir, ça a bien l’air de tuer.
    Ps : si t’as des plans sur la Yeezy 2 … Ou si t’en pécho des trop petites … Fais signe !

    • Yellow Kid says:

      Je crois qu’on est tous dans la même galère pour les Yeezy 2. J’ai l’impression qu’on a plus de chances de changer les couches de Blue Ivy que d’avoir une paire à un prix décent

  3. yacine says:

    J’ai posé la question à un pote, il n’a pas voulu me répondre. Il y avait Memphis Bleek ?

  4. Jonas says:

    Par contre, au bout de la 9 ème fois, Niggaz in Paris m’a gavée perso

  5. Battar says:

    @Yacine @Yellow_Kid : HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

  6. Emilien says:

    J’y était, c’était vraiment énorme. On à eu le droit à un concert de Kayne West, un concert de Jay-Z et un concert de Jay-Z et Kanye West.
    Du pur délire.

  7. Marin GrAye says:

    AGAIN ! et de 12.. je pouvais pas laisser ce post avec 11 com.

  8. killa cook says:

    faut vraiment être un fanatique écervelé pour supporter 50 min de la même track dans un concert de 3 h

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *