La guerre des voisins (encore et toujours)

R. Kelly l’a chanté mieux que quiconque: quand une femme est à bout, tu ne peux rien faire à part te taire et subir son courroux infini. Alors oui, la vengeance est un plat qui se mange froid, encore faut il qu’il te reste des dents. Parce qu’avec des affiches comme celle déposée dans toutes les boîtes aux lettres de l’immeuble, ça peut rapidement finir en bain de sang ces histoires. En tout cas, respect au mari. Il a quand même réussi à convaincre son épouse qu’il n’y était pour rien, c’est cette femme qui s’est jetée sur lui en boîte alors qu’il était tout seul, c’est elle la catin, lui c’est une victime. Chapeau bas, même lui ne doit toujours pas en revenir.

This entry was posted in Bullshit and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *