La fin de leur monde

Ca a commencé par le téléphone qui vibre pour te dire que ton mail n’est pas parti, croix rouge à l’appui. Enchaînement avec ton écran qui pousse les messages à s’en provoquer une rupture d’anévrisme, BBM constipé confondant les pets et les R, incapable de transmettre une blague longuement réfléchie depuis la veille. Un simple bout de plastique noir inutile trônant à portée de main, inerte, la diode désespérément muette. Alors on se change les idées en regardant un énième trailer de Modern Warfare 3: Tour Eiffel désintégrée, bâtiments en flamme, explosions à chaque coin de rue, micro casque qui grésille lui aussi (décidément), en une seconde le monde moderne s’est écroulé. Mon cerveau anesthésié par le manque de sommeil et le coup de barre de 15h a créé des ponts étranges, saupoudrés d’été d’indien et de printemps arabe. Comme si le peuple se soulevait parce qu’on ne voyait plus les mises à jour des statuts ni les photos de profil avantageuses, vu que les appels du pied non plus ne fonctionnent pas quand il n’y a pas de réseau. Une meute de nouveaux primates pleurant son wi-fi ombilical fraîchement coupé, obligée de supporter des élans de grandes pensées sur l’asservissement humain envoyées depuis des iPhones, comme des grands parents dépassés qui radotent sans fin ou des touristes perdus à l’étranger qui s’empressent de s’agglutiner dans des lieux communs. Chacun redevient ce citadin pure souche de béton qui prône les vertus de la nature lors de son unique weekend annuel à la campagne, trop heureux de pouvoir prêcher la bonne parole une fois revenu dans son milieu qui n’a de naturel que le nom. Une dose de bonne conscience et de répit illusoire injectée directement à la base du crâne, la pire des drogues. Et pendant que je divaguais quelque part entre les étoiles naissantes et les ondes cancérigènes, je me suis aperçu que les SMS marchaient quand même. Et la Terre s’est remise à tourner.

This entry was posted in Ecriture, Photoshop and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *