Transfert de masse #12

Mieux vaut très tard que presque jamais. Il aura fallu attendre que je survive à la première date supposée de l’apocalypse pour que je me décide à intégrer des boutons Facebook et Twitter sur mes posts, et que j’abandonne mon URL WordPress. Je vous épargne les détails type galères pour transférer les 30mo d’archives et les 1.2go de photos, les vidéos qui sautent, les liens cassés et les articles + commentaires perdus en cours de route (puis retrouvés). Parce que vous vous en rendrez compte vous mêmes si vous traînez un peu sur les anciennes pages. Enfin, le temps que je corrige tout ça, qu’on jette les cartons et qu’on se mette à l’aise. Il y a toujours de la casse lors d’un déménagement, mais c’est surtout l’occasion de se réunir entre potes et de se briser le dos en portant des canapés ensemble. Et ne vous inquiétez pas pour les rafraîchissements en fin de journée: c’est ma tournée.

This entry was posted in Transfert de Masse and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Transfert de masse #12

  1. nadinou says:

    Euh je le pose ou le carton marqué sneakers ?

    • The Yellow Kid says:

      Pose le dans le salon à côté du carton marqué “encore des sneakers”, merci

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *