L'édito de la fin de la semaine

Il m’arrive souvent de penser que je suis déjà mort. Pas comme dans Ken le Survivant non, mais plutôt comme dans Sixième Sens ou Les Autres, et désolé si je vous ai spoilé la fin du film mais c’est votre faute après tout, fallait les regarder avant. Comme si je déambulais au milieu de tout le monde, en étant le seul qui ne sait pas encore qu’il n’appartient déjà plus à cette réalité. Tout ça à cause de cet accident.

C’était il y a plusieurs années déjà, un vendredi soir où je venais juste de ramener une fille chez elle, le genre de copine que tu redécouvres sur Facebook 10 ans et 3 enfants plus tard. Il devait être 2h du mat’, j’avais encore une migraine meurtrière qui me poussait à enfoncer la pédale de droite pour rentrer plus vite chez moi et j’étais au téléphone avec cette fameuse fille, qui m’expliquait qu’elle jetait des cailloux sur les volets de sa soeur pour la réveiller parce qu’elle avait oublié ses clés. Le genre de trucs qui n’arrive que dans les séries normalement. C’est étrange mais je l’ai vu arriver de loin, ce petit con qui roulait encore plus vite que moi et doublait toutes les voitures qui le séparaient d’une mort certaine. Et quand il m’a dépassé alors qu’on était en plein virage et qu’il a percuté de plein fouet la voiture qui arrivait en face, je me suis dit qu’il nous avait tous emmené avec lui dans un élan de générosité, allez pas de jaloux ya de la place pour tout le monde, j’ai loué un corbillard familial.

Je ne sais pas ce qui s’est passé mais ma main libre a décalé le volant d’un seul petit centimètre et je me suis faufilé dans un espace improbable, comme si ma carrosserie était recouverte d’huile et qu’elle mesurait 1 mètre de moins. J’ai traversé un nuage de fumée dû à la collision des deux autres véhicules, le souffle coupé et aveuglé par des appels de phares venus de je ne sais où, une voix lointaine continuant de grésiller à travers le téléphone comme si de rien n’était. Instant surréaliste. Je me souviens m’être garé sur la bande d’arrêt d’urgence, avoir lâché un “Ya eu un accident je te rappelle dans 10 minutes” glacial et avoir baissé le volume du poste. Quand j’ai ouvert la portière et que j’ai regardé derrière moi, la première voiture était retournée contre un arbre et le moteur prenait feu, malgré ce témoin affolé et son extincteur de poche qui n’aurait pas réussi à éteindre un pauvre mégot. Quant à la deuxième voiture, elle avait disparu dans le noir, 25 mètres plus loin si j’en crois les cris étouffés qu’on entendait à peine.

Après avoir expliqué aux flics ce qu’il s’était passé, soufflé dans un ballon pour prouver que je n’avais pas bu et rallumé le contact, j’ai eu un énorme doute: et si je n’avais pas réussi à esquiver cette 205 en fait? Et si j’étais mort sans m’en rendre compte, et que je refusais de me laisser partir en m’agrippant à ma ceinture de sécurité? Je ne me suis pas pincé, je n’ai pas vérifié dans le rétroviseur si j’avais le visage ensanglanté et j’ai vaguement expliqué à mes parents le lendemain qu’il y avait eu un accrochage la veille pendant que je rentrais. Comme si la mort m’avait oublié et que je faisais tout pour ne pas me rappeler à son souvenir, un peu comme lorsque le prof omet miraculeusement de t’interroger sur un exercice que tu n’as pas fait. Le pire dans tout ça c’est que je n’en ai tiré aucune leçon, je ne profite pas de chaque jour comme si c’était le dernier et je n’ai pas eu de révélation fracassante. Et quand d’un coup je m’assois et que j’observe tout autour de moi en essayant d’apercevoir un signe m’indiquant que tout ce que j’ai vécu jusqu’à présent n’était que le fruit de mon imagination et que mon corps brisé est resté allongé sur cette route, je me dis que je regarde vraiment trop de films fantastiques.

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

6 Responses to L'édito de la fin de la semaine

  1. Buskape says:

    Ca me rappelle ce soir et son orage d’été où j’ai fais un 360 non controlé sur l’autoroute anormalement vide .. La vie donne parfois des signes .. Faut il les voir ?

  2. Eolia_as says:

    Tu as un style surprenant!
    J’aime bcp celui çi :)

  3. Arcamenel says:

    Disons qu’à la place de la voiture qui a pris feu, qui n’a rien vu venir, une ancienne collègue de boulot. Elle a perdu sa fille, sa tante et ses nièces. C’est la seule à avoir survécu. La voiture roulait trop vite. Et nous, comme dirait la chanson “on est encore la”.

  4. Dany says:

    Ah putain je pensais être le seul à parfois dire “eh mais imagines, que là, tout de suite, ben en fait t’es mort. Mais que ton cerveau le refuse et ces dernières années que t’as vécu sont en fait le fruit de ton imagination, qu’en fait là t’es allongé dans les dernières secondes de ta vie”.

    Ben nan, en fait je suis pas le seul. Je perds encore un truc qui me faisait croire que j’avais une certaine originalité.

  5. Antipode says:

    C’est fort comme récit, dans tout les sens du terme.
    T’imagine que si tu roulait pas aussi vite, t’aurais “vraiment” pu y rester?… Mais ça c’est le début de questionnements interminable alors… autant commencer maintenant

  6. Submariner says:

    Curieuse impression effectivement… l’accident s’est déroulé où exactement?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *