L’édito de la fin de la semaine

Bon, il faut vous le dire comment maintenant? Arrêtez de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas, ça commence à devenir fatiguant là. Rangez vos grosses lunettes, vos pantalons trop courts, vos faux T-Shirts vintage, pas de ça ici. Pas de cerveaux dévorés par des articles de magazines de mode pseudo branchouilles qui ont décrété qu’être nerd, c’était tendance. C’en est devenu tellement ridicule et galvaudé que je n’arrive même plus à écrire le mot “geek” sans avoir envie d’arracher les touches de mon clavier avec un pied de biche. Tout ça à cause d’une bande de connards qui pensent que dans “ringard”, il y a “in”.

Vous tentez d’adopter des codes que vous pensez cool, sans vous rendre compte qu’ils sont des symboles durement acquis et exhibés fièrement par toute une génération d’enfants à la scolarité traumatisante. Parce qu’être un nerd aujourd’hui, c’est avoir été un enfant rejeté par ses camarades de classe, celui qui lit des livres bizarres, s’habille comme le cousin éloigné qui vit à la campagne, regarde des dessins animés nuls et écrit des histoires de super héros quand ses parents pensent qu’il dort. Il n’y avait rien de cool dans tout ça, juste des gamins plongés dans leur monde, convaincus que la roue tournerait bien un jour, attendant patiemment leur tour sous les railleries de ceux qui jouent au foot ou à la guerre avec des armes qui ne tirent pas de laser. Ceux là même qui aujourd’hui nous envient, s’inventent des souvenirs d’après midi passé devant Les Chevaliers d’Olive & Tom et Sailor Ball, balancent les deux mêmes références faussement pointues dès que l’occasion se présente. Ceux là même qui mélangent tout ce qu’ils trouvent se rapportant de près ou de loin à une culture nostalgique, sans réellement en saisir le sens et profitant de leur aisance matérielle. Ceux là même qui continuent de nous oppresser avec leur soi disant goût indiscutable, 15 ans après que la dernière sonnerie de 3ème ait retenti.

Après des années à guetter notre heure de gloire, maintenant qu’elle a enfin sonné, pourquoi vous ne nous laissez pas en profiter un peu? De toute façon le futur appartient aux nerds. Personne d’autre n’en veut.

 

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

0 Responses to L’édito de la fin de la semaine

  1. joko says:

    La belle et la bête ^^

  2. LADM says:

    J’approuve! Qui dessinait des vaisseaux spatiaux pendant les heures de perm’ pendant que le reste faisait les faux rebelles qui avaient l’air d’être sous coke alors qu’ils fumaient du shit de très mauvaise qualité qui faisait même pas d’effet…

    Vrai reconnait vrai!

  3. kmy says:

    Je me demande si t’es obèse et rose, ou si t’es ‘hype’ avec des tee shirt adidas x star wars et des lunettes retro après cet article en fait.

  4. Androo says:

    En vrai tu peux les enlever à mains nues les touches, pas besoin de pied de biche, j’l’ai d’jà fait.

  5. masta269 says:

    Je ne me revendique pas geek pour autant mais je suis entièrement d’accord avec toi

  6. Bien que je ne sois pas un “hypeux-geek” , j’ai passé de longues heures devant “Les Chevaliers d’Olive & Tom et Sailor Ball” et il est vrai que les gens qui s’inventent de faux souvenirs sont de + en + nombreux…

    Sans vouloir tout mélanger,je trouve que c’est ceux la même qui font la queue devant Côtelette pour acheter le nouveau companion de kaws et autre be@brick….car c’est hype d’avoir des toyz….les mêmes qui nous montrent leurs malléoles a longueur de journée….et qui roule en vélo pas du tout pratique et sans freins : LE FIXIE ! héhé

    que de stéréotypes dans mon commentaire …

  7. Clive says:

    Complètement d’accord.

  8. Pingback: Au plus c’est moche, au plus c’est hype « The Yellow Kid

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *