On a retrouvé les Jumeaux Derrick


Vous pensiez que le tir de l’aigle était impossible, que ça n’avait pas de sens de prendre appui sur le poteau d’une cage pour plonger plus rapidement de l’autre côté, et qu’un ballon ne devenait pas ovale et ne coupait pas une vague en deux quand on le frappait de toutes ses forces? Bon, peut être.

Mais en Argentine ils s’en foutent que tout ça soit pas vrai. Eux, ils veulent faire comme dans Olive & Tom, alors ils tentent deux retournés acrobatiques en même temps. Et le pire, c’est qu’ils marquent, et que ça donne le but de l’année. Marc Landers a vraiment bousillé toute une génération.

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to On a retrouvé les Jumeaux Derrick

  1. Watjak says:

    Bof j’ai fait pareil avec des potes, sauf qu’on était une demi-douzaine à tiré en même temps en retourné abroccatiques.
    😀 Si si c’est vrai je vous le jure… Okay j’m’en vais … :'(

  2. buffalo_soldier667 says:

    loul.

  3. Achim Shark says:

    J’ai revu ce fabuleux tir grâce auquel Landers et Aton vainquirent la féroce sélection européenne menée par l’Allemand trop classieux là juste ce week-end, c’est un signe. De quelque chose. Peut-être.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *