Coline Serreau clashe Akhenaton dans Les Mots de Minuit

Ou l’histoire improbable d’une meuf soulée de faire de la promo tard le soir et qui pense se faire un jeune rappeur débile en direct sur un plateau télé, devant des intervenants tellement passifs qu’ils semblent recevoir chaque question comme une grosse baffe dans leurs dents. Ce n’est pas dans mes habitudes de défendre le rap à tout prix, de m’insurger lorsqu’une connerie est balancée dans les médias classiques ou de me sentir le fier représentant d’une culture. Parce que je suis juste un gars qui a grandi avec le hip hop, mouvement qui fait partie de ma vie et teinte mon quotidien depuis l’époque des téléphones à cadran, et que je ne ressens pas le besoin de le revendiquer à tout va, comme pour prouver mon acceptation par un clan quelconque. Pourtant, je suis obligé de revenir sur la discussion houleuse qui s’est tenue entre Akhenaton et Coline Serreau lors des Mots de Minuit d’hier soir.

Pas pour insulter bêtement Mme Serreau, brillante cinéaste dont la carrière ferait rêver bon nombre d’étudiants en cinéma égarés. Ni pour tenter de lui faire entendre raison, elle qui a “fait rentrer le rap à l’Opéra Bastille avec de grands danseurs (inconnus au passage) qui tournent sur la tête”. Ni pour lui expliquer que les fameux rappeurs intelligents dont elle parle, ceux qui font rimer des phases réfléchies et véhiculent une image moins débile du rap, ont tous écouté et jalousé les couplets d’Akhenaton à un moment donné de leur vie. Ni pour lui prouver qu’Akhenaton ne fait pas partie de ceux qui glorifient les armes, dénigrent la femme, vouent un culte aux Etats-Unis et à la surconsommation, et qu’il s’est toujours fait discret sur sa foi et ses croyances personnelles. Non, simplement pour lui dire d’arrêter, que tout le monde la regarde, qu’elle se couvre de ridicule.

En fait, ses accusations sont tellement éloignées de la réalité que ça en devient gênant, plus qu’énervant. Ce que je vois quand je regarde cette grosse masse capillaire grise s’emporter, c’est une vieille dame aux convictions tranchées et incrustées dans son cerveau par le marteau impitoyable de la vie, et dont l’intention louable est de réveiller une jeunesse endormie par le confort. Et je ressens cette gêne, celle la même qui nous envahit lorsqu’une personne respectable énonce une erreur plus grosse qu’elle, celle même pour laquelle on a inventé l’expression “J’ai honte pour toi”. Toujours est il qu’entre cette intervention ridicule et l’article désespérant sur le rap mis en ligne sur le site du Monde, il faut croire que les clichés ont la peau dure.

Pour voir l’émission “Des Mots de Minuit” avec Akhenaton et Coline Serreau, cliquez ici (longue interview d’AKH au début, puis gros clash à partir de la 29ème minute)

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

22 Responses to Coline Serreau clashe Akhenaton dans Les Mots de Minuit

  1. Proctologue says:

    Elle est carrément liquide la mère Serreau, ça met mal à l’aise de la voir se ridiculiser comme ça.

  2. moumoune says:

    C’est vraiment affligeant …

    C’est à l’image de la société : on n’écoute pas, on assène ses vérités. Elle en devient pathétique tellement c’est gros … et évidemment quand on est pas d’accord avec elle, elle appelle ça du consensus mou …

    Et no comment sur l’article du monde. Allez, un p’tit peu quand même … le rap est une culture qui a maintenant plus de 35 ans d’existence, il fait partie du paysage culturel mondial.
    Quand des jeunes filles envahissaient la scène lors des concerts de Claude François on appelait ça des groupies, quand des jeunes envahissent la scène à un concert de rap on appelle ça des racailles …
    Et si le monde oubliait Sylvain SICLIER?

    • MrBigglio says:

      Moumoune a tout dit… Elle n’a rien écouté à ce qu’AKH racontait auparavant… C’est affligeant ! Ce qui est plus énervant c’est qu’elle continue à s’enfoncer après… (On dirait qu’elle a voulu mettre B2O et AKH dans le même sac…) Elle dit qu’elle aime le rap et elle parle des danseurs de HH comme de gens ‘qui tournent sur la tête’ ?? Pfff… Si elle n’avait pas envie de faire l’émission, elle n’avait qu’à rester chez elle…

  3. Feyz says:

    On a tous eu une prof de français avec une grosse touffe grise qui nous fait penser à un personnage de l’avare, nostalgique de la france d’autrefois, fière de ne pas avoir la télé et qui le dit à qui veut l’attendre mais surtout qui aime parler de sujets qu’elle ne gère pas du tout… et passer de “paysans” à “islam” avec une aisance déconcertante, j’ai juste envie de dire “arrête”….

    • buffalo_soldier667 says:

      “On a tous eu une prof de français (…) fière de ne pas avoir la télé et qui le dit à qui veut l’attendre ”
      LOL trop trop vrai. Combien de fois j’ai pas croisé des profs qui se croyaient plus intelligents que la masse uniquement parce que il n’avait pas de télé.
      Le genre de connard(sse) sur qui tu ne pourras jamais compter.
      Fuck the school lecture, their lies get me vexed-er

      • raekwon says:

        ça fait plaisir de voir des reactions comme sa, au moins yaura pas eu de doute, elle s’est affichée point barre. et jadore la phase de one love, que buffalo cite ala fin, sa donne du poids au propos et sa illustre bien l’idée …

  4. krilin says:

    Très bien dit, du début à la fin.

  5. yacine_ says:

    Le bon point et ce qui me soulage vraiment, c’est que son intervention semble créer un vrai malaise sur le plateau. “Tous les gamins, vous êtes fascinés par New York mais New York, c’est l’endroit où il n’y a pas de sécu”, j’aime beaucoup.

    Après, quant à l’image déplorable du rap dans les médias, c’est vrai mais on comme je le redis à chaque fois, on en serait pas là si on en avait en France une presse spé digne de ce nom !

  6. ToMa says:

    J’aime bien tes “tags”, tout est dit ^^
    “… cliché… incompréhension… préjugé… stupide …”

  7. penhat says:

    ridicule et affligeant l’attitude et les mots de coline serreau “l’islam est l’étoile jaune des femmes” en face d’akenaton……
    je suis agnostique mais je sais que dans toutes les religions il y a du bon, elle l’a attaqué car il est devenu musulman et ensuite elle explique glorieusement qu’elle introduit le rap à l’opéra bastille, le type même de l’intelligencia parisienne qui croit tout connaître, qui assimile tout et n’importe quoi ensemble, une fausse intello face à un homme responsable, nulle de chez nul

  8. Vincent says:

    Bonjour,

    Je suis tombé sur l’émission en question par hasard en éteignant ma console de jeux vidéos. Akhénaton faisait son interview. J’aime le personnage et j’aime le message qu’il véhicule et ce qu’il représente. Je trouve l’interview intéressante et l’intervention de la dame allemande pleine de politesse.
    Puis arrive Mme Serreau et là c’est le drame. Pendant l’interview j’avais aperçu sa posture qui disait “je m’e*****e, il a pas bientôt fini avec ses conneries” et lorsqu’elle a pris la parole, elle a tout simplement été écoeurante.
    Je vais répéter ce qui a été dis dans tout les commentaires précédents mais cette France là on n’en veut pas. Ce sont ces personnes là que M. Hortefeux devrait mettre dans un charter qui irait s’écraser en plein Pacifique.

    Enfin les deux premières minutes de Mme Serreau m’ayant écoeuré je suis parti me coucher bien nauséeux.

  9. Pierre says:

    Bonjour à tous,

    Vous avez vu ce que ca donne sur un sujet que vous connaissez bien. Vous pouvez donc maintenant vous interroger sur la pertinence de ses choix pour certains (pas tous) intervenants dans son film agricole. Tout ce qui est séduisant au premier abord n’est pas forcément génial, mais tout bêtement démagogique ou simpliste, et tout aussi énervant (faible mot) pour les connaisseurs, que ses a priori sur le rap.

  10. fat ctrla says:

    Merci beaucoup pour ce papier “The Yellow Kid”…
    Merci aussi à vos lecteurs pour leurs commentaires.

    Voici encore une preuve que le ridicule ne tue pas !
    Sinon Mamie Serreau aurait été foudroyée sur place.

  11. Gilles HUTEREAU says:

    Tous ces vieillards aux cheveux gris qui n’aiment ni le rap, ni la télé, ni la vulgarité commerciale et religieuse sont vraiment écoeurants. Et il y en a de plus en plus ! Il est tant de réagir, comme le suggère Vincent.

    • Gilles HUTEREAU says:

      Philippe Lefait : “Pourquoi avez-vous fait rentrer le rap à l’opéra ?”
      Coline Serreau : “Parce que c’est la meilleure culture que l’on ait produite en France depuis longtemps en matière de danse, d’invention, de protestation sociale…”
      “Le rap a produit des poètes qui réfléchissent sur la société parfois de manière très machiste, voilà pourquoi je m’énerve…”

  12. japhee says:

    alors…comment te dire qu’elle n’est que le reflet de la génération de 68ards qui a décidé depuis longtemps que rien en dehors de leur production ne valait la peine d’être entendu, respecté estimé.

    Je suis contente qu’elle se soit ridiculisée ainsi découvrant ainsi la triste mentalité possédée par toute une génération avec lesquels on ne peut pas parler et qui ont refusé d’emblée tout changement social, toute évolution.

    On ne peut pas le mettre au compte de “la promo tard le soir” l’émission n’est pas en direct donc probablement enregistrée en journée.

  13. Chak says:

    C’est quand même sublime ce moment à 42:20 où le présentateur explose et fait ce que tout le monde rêve de faire, en leur criant VOS GUEULES

    Et juste après il enchaine en disant “Mais alors, dans le Barbier de Séville, pourquoi vous lui mettez des téléphones portables sur la veste?”

    Fabuleux moment de télévision.

  14. 3 hommes et une boufonne says:

    C’est pas elle qui a fait la Belle Verte ?
    Et oui, pas besoin d’en dire plus…
    Au niveau connerie, c’est plus une Coline mais une montagne infranchissable.
    Et puis cette coupe de cheveux, merde, arrête tout.

  15. Merci. On retiendra que l’Inde est monothéiste, et que le vrai bon rap utilise de vrais bon instruments, s’inspire des vraies musiques des vrais noirs vraiment pauvres (blues, jazz et cie). Ô joie.

  16. David says:

    On aurait mis Kamini en face, ca aurait été pareil, Coline Serreau aurait réagi de la même manière “Vous les rappeurs..” Bref tous les rappeurs dans le même sac!

    Vrai déception de ce comportement, où il n’y a pas l’écoute de l’autre, l’évocation du mot rappeur enferme tout de suite Akhenaton dans ce qu’il n’est pas.

    Et pourtant j’apprécie le travail de Coline Serreau mais pas du tout son comportement aggressif, irrespectueux, pleins de préjugés.

    Et pourtant, il y a autant de préjugés envers les écolos, les musulmans… bref où allons nous si plus personne ne s’écoute et se balance des préjugés à la figure de l’autre.

  17. kLm says:

    Merci pour ce post, je fais tourner vu que tu retranscris très bien ce que je pense !

  18. flashuac says:

    Very interesting post! :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *