L'édito de la fin de la semaine

C’est inévitable. Comme les deux faces d’une unique pièce, comme l’ombre qui n’existe que par la lumière, la lutte fratricide est inéluctable. Tout les sépare mais ils sont identiques, et le destin ne se déroule qu’en vue de cet ultime affrontement. Deux enfants, deux amis, deux frères. Un schéma inchangé depuis la nuit des temps. Le surdoué, à qui tout réussit, qui parvient à agréger les foules autour de sa parole sans même y réfléchir, celui qui monopolise la lumière. Le persévérant, qui doit se battre de toutes ses forces sans cesse, le laissé pour compte qui ne peut compter que sur sa volonté et sur les épreuves. Ce qui ne tue pas blesse quand même, la douleur comme moteur, et l’envie de sortir de cette ombre trop allongée. Une course effrénée pour être le meilleur, des rivaux absolus, des némésis qui ne disparaîtront qu’avec la mort. Unis dans l’effort, dans les limites repoussées et dans le dépassement de soi. Poussés par la vengeance, par l’orgueil, par la recherche de reconnaissance, qu’importe, le résultat est le même. Pour l’honneur d’un clan, pour un titre de meilleur guerrier de l’espace, pour se sentir son égal. Communiquer et ouvrir son coeur avec ses poings. Le combat approche. Et avec lui, une question: lequel des deux es-tu? Sangoku ou Végéta? Sasuke ou Naruto?

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

0 Responses to L'édito de la fin de la semaine

  1. Cassius says:

    Naruto, même si c’est un bourrin.
    Et puis Végéta avec son ‘M’ sur le front. Parce que j’aimerais bien poutrer Bulma quand même.

  2. titiboy aka gerard zemmour says:

    Sangoku, tds:trop de style !!!

  3. ToMa says:

    ça sent le vécu ^^
    et sinon Luffy ou Ace ?

  4. buffalo_soldier667 says:

    Je suis comme Gaara. Un enfant solitaire, hypersensible, avec un très haut potentiel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *