L'édito de la fin de siècle

Nous sommes le 31 décembre 1999 et dans 10 minutes, il sera minuit. 600 secondes et mon enfance sera enterrée avec les restes du siècle dernier. Les experts disent que tout va planter, qu’il va y avoir un bug énorme, peut être même la fin du monde, mais les experts regardent trop les films de Cameron je crois. On nous bassine avec les années 2000 depuis les années 80, on a eu le temps d’espérer les voitures qui volent, les repas constitués d’une pilule bleue et d’une rouge, les jeux vidéos qui reproduisent tes mouvements, les skates sans roues, le futur quoi. Alors à moins qu’une métamorphose subite et radicale intervienne lors des 12 coups qui vont pas tarder à résonner, je crois qu’on peut dire qu’on s’est fait violemment entuber. Qu’est ce qu’on attend pour se rebeller et exiger ce qu’on nous a promis alors? Mouais… en fait j’ai un peu la flemme là, mais promis je m’y mets la semaine prochaine.

Nous sommes le 31 décembre 1999 et dans 5 minutes, il sera minuit. Et je suis seul. Parce que c’est moi qui l’ai voulu, ne me plaignez pas. J’ai toujours eu du mal avec les effusions de joie, les cotillons dans les yeux, les bises alcoolisées et pleines de transpiration, l’hypocrisie qui germe dans les formules de politesse. Cette année sera géniale, ouais, si tu le dis. Et ne croyez pas que j’ai pas de potes non plus, mais c’est juste que le 31, j’ai pas toujours la force d’évoquer les souvenirs d’enfance autour d’une dinde grillée aux patates. Parce que se souvenir de son enfance, c’est se rappeler qu’on vieillit. La dernière fois, je suis retombé sur le T-Shirt que je mettais en rentrant sur les parquets, mon nom et numéro floqué sur les épaules. Il y avait un peu de moisissure dessus et il y a à peine la place pour que je rentre un bras, mais ce petit bout de coton m’a tiré des larmes comme si j’étais le dos usé qui l’a ramassé dans un champ. En faisant un pas de plus vers la fin chaque jour, on devient romantique et sensible je crois. Et pudique. D’où l’envie de rester seul, pour éviter de faire des hugs à tout va à ceux qui m’ont vu grandir et que j’ai vu grossir. Allez, j’ai encore un peu de temps avant que les machines se soulèvent et que le monde retourne à l’âge des cavernes, je leur prépare des textos personnalisés. En plus à minuit, le réseau sature toujours et personne ne reçoit tes voeux au final, comme si les ordinateurs cherchaient vraiment à nous embrouiller. Il faudrait inventer un espèce de système sur Internet qui te permette d’envoyer des messages à tes potes, à ceux que tu n’as pas vu depuis longtemps aussi, pour savoir ce qu’ils deviennent. Bonne idée de business ça, je devrais en parler à mon père. Mouais… en fait j’ai un peu la flemme là, mais promis je m’y mets la semaine prochaine.

Nous sommes le 31 décembre 1999 et dans 1 minute, il sera minuit. J’ai un peu peur là, et si ça pétait vraiment? J’ai une lampe torche à portée au cas où. Posée juste à côté du carton où j’entasse tous mes vieux jouets cassés. Quand j’y repense, ils défonçaient quand même, ces bouts de plastiques fragiles. Les petits qui vont galérer les prochains mercredis après midi ont pas de chance, je les plains. Quand ils auront notre âge, ils diront qu’ils ont connu tous les classiques mais merde, tu peux pas dire ça à quelqu’un qui a enrichi Mattel plus qu’Haribo, qui s’est brûlé les yeux devant le Club Dorothée, qui a bloqué les touches de son téléphone en jouant à Hugo Délire, qui a synchronisé ses montres comme Parker Lewis, qui a fantasmé sur Tiffany-Amber “Kelly Kapowski” Thiessen avant la chirurgie, qui a pleuré lorsque Kurt Cobain, 2Pac, Freddy Mercury ou Biggie sont morts. Non, pas à nous sérieux. On a fait des auto-tamponeuses sur Corona et 2Unlimited, on a joué au Chevalier du Labyrinthe et lu les “Livres dont tu es le héros” avant de savoir que Le Seigneur des Anneaux existait, on a appelé sur le téléphone fixe des parents pour parler à sa copine, on a cru qu’on pouvait avoir le bac à 13 ans comme Dr.Dougie, on a pas imaginé que les DVD remplaceraient les laserdiscs, on a espéré que le Sida durerait un été, on a vu Retour vers le Futur au cinéma, on a porté les bonnets phrygiens offerts dans le Journal de Mickey pour le bicentenaire de la Révolution. Vous pouvez pas espérer une minute avoir autant d’oeuvres majeures et fondatrices que nous, et ça me désole un peu pour vous. Vous allez grandir avec des adaptions cinématographiques de comics foireuses tournées par des réalisateurs de film d’horreur gore, vous allez transpirer pour payer nos retraites et vous allez tellement regretter de pas avoir connu notre époque que vous allez vous habiller comme nous. Et si j’étais malin et que j’avais un peu de temps et d’espace, je stockerais tout ce que je possède pour vous le revendre à prix fort dans 10 ans bande de nazes. Mouais… Vous avez de la chance, j’ai un peu la flemme là, mais promis je m’y mets la semaine prochaine.

Nous sommes le 1er janvier 2000, il est minuit. Finalement, la lumière a juste grésillé à cause des voisins du dessus qui sautaient partout. Bienvenue dans le nouveau siècle. Le siècle des résolutions, du partage, du high-tech, de la communication à outrance, seul derrière son écran. Tiens d’ailleurs, je devrais monter un blog ou un site, histoire de dire toutes ces conneries et de rire de tout ça avec le reste du monde, qu’ils aient comme moi grandi dans les années 90 et connu deux siècles, ou non. Mouais… En fait j’ai un peu la flemme là, mais promis je m’y mets la semaine prochaine.

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

8 Responses to L'édito de la fin de siècle

  1. Djeffx says:

    Clap! clap! clap!
    Pas mon genre de balancer des fleurs mais là je dois avouer que ta semaine rétro à été une tuerie.
    A travers tes articles t’as ravivé plein de souvenirs que j’avais zappé avec le temps.
    Y’a du vrai dans ce que tu dis : quand je vois ce avec quoi on a grandi et ce avec quoi grandissent les petits de la fin des années 90 et du nouveau millénaire je me dis qu’on à quand même vécu une putain e belle époque.

    Bon j’arrête les compliments, ça me fout mal a l’aise.

  2. buffalo_soldier667 says:

    Je sais pas pourquoi mais j’ai plutôt l’impression que le bug sera en décalage, vers la fin 2001.

  3. Feriel says:

    Bel édito, belle semaine rétro (meme si j’connais pas tout, nulle je sais), faudrait en faire + souvent d’ailleurs!

    Bon week-end!

  4. ToMa says:

    Putain tu finis en beauté. Merci mec, c’était vraiment bien.

  5. Deeval says:

    “Y’a du vrai dans ce que tu dis : quand je vois ce avec quoi on a grandi et ce avec quoi grandissent les petits de la fin des années 90 et du nouveau millénaire je me dis qu’on à quand même vécu une putain e belle époque.”

    Rien a rajouter bête de semaine!!! on en redemande!!!

  6. j says:

    superbe

  7. Louise ROQUE says:

    J’aime beaucoup ce post, je visiterai ce blog a nouveau !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *