L'édito de la fin de la semaine

Il y a ceux qui sont impatients d’offrir leur cadeau soigneusement acheté, emballé et caché derrière un tas de chaussettes depuis un mois, et ceux qui vont faire des crises de nerfs demain parce que les magasins sont bondés, c’est quoi sa taille déjà, je trouve pas ce que je veux, j’en ai marre chaque année c’est pareil, c’est fini j’offre rien l’année prochaine. Il y a ceux qui rentreront du boulot à minuit et trouveront leur copine bien habillée devant un dîner aux chandelles avec une compil love en fond sonore, et ceux qui trouveront leur appart vide, mal rangé, parce que ça donne l’impression que la crasse recouvre les traces de celle qui n’est plus là. Il y a ceux qui font comme si de rien n’était, c’est un weekend comme les autres j’avais même pas percuté, et ceux qui n’ont que ce mot à la bouche depuis lundi parce qu’ils veulent qu’on leur demande comment ça va les amours, parce que ça va super bien, je te le dis même si tu me le demandes pas. Il y a ceux qui se donneront des bagues et des coeurs en collier, et ceux qui les enlèveront parce que de son côté, elle l’a fait depuis longtemps, rends toi à l’évidence. Il y a ceux qui essaient de rire du fait qu’ils sont seuls en faisant des blagues toutes les deux minutes ou en insultant cette misérable fête commerciale, et ceux qui ne disent rien, qui souffrent tout autant, mais qui ont compris que personne n’est dupe des gens faussement à l’aise avec leur célibat en cette période. Il y a ceux qui twitteront en live leur nuit, et ceux qui liront. Il y a ceux qui ne sortiront pas, une couette, un DVD et un paquet de biscuits restant les meilleurs partenaires pour une orgie dépressive, et ceux qui sortiront prendre un bain de foule parce qu’ils ont faim de boule. Il y a ceux qui penseront à elle en se demandant si elle pense encore à lui, et celles qui penseront à lui en essayant de plus y penser, mais ça veut pas même si ça se voit pas. Il y a ceux qui miseront toute leur peine dans une partie de poker entre testicules délaissées, et ceux qui rafleront le pot grâce à l’As de Coeur. Il y a ceux qui feront le ménage et la lessive pendant que l’autre fait les crêpes et les smoothies, et ceux qui se réveilleront à 19h devant Harry Roselmack avec un paquet de chips renversé entre les draps, et des miettes salées plein la joue. Il y a ceux qui prendront leur courage à deux mains et videront enfin leur sac trop lourd, tu me plais depuis le moment où je t’ai vue mais j’ose pas te le dire, je perds mes moyens et je dis de la merde quand tu es là, je suis ridicule, pardon d’envoyer ça aujourd’hui, c’est pathétique. Il y a ceux qui répondront avec un sourire soulagé, ceux qui ne répondront pas, ceux qui joueront la carte de la réponse naïve parce qu’ils ne sont pas intéressés mais ça se fait pas de pas répondre quand même, hein, comment ça c’est pire? Il y a ceux qui ont lu jusqu’au bout, qui vont rire, pleurer, réfléchir, se sentir loin de tout ça, regretter, passer à autre chose. Et au final, qu’importe celui ou celle que vous êtes, il y a une règle immuable à respecter ce weekend, même si c’est la plus dure au monde: quel que soit le contexte, la musique en boucle, le film diffusé ou le conseil stupide, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit (et surtout la nuit), n’envoyez pas ce putain de texto. Et vous savez très bien duquel je parle.

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

0 Responses to L'édito de la fin de la semaine

  1. Djeffx says:

    Il y a ceux qui pensent qu’ils vont encore nous péter le portefeuille avec leur fête d’opportuniste commerciale.
    Mais bon va expliquer ça a ta copine…
    En attendant fais toi douiller par le Dieu dollar et rdv l’année prochaine pour qu’il te la remette bien profond.

  2. clara says:

    très très bien écrit !!! merci pour la justesse de ce texte.

  3. Cassius says:

    Clara, +1. Effectivement c’est très bien écrit, bravo.

    Sinon t’as oublié toutes celles qui pensent trouver un bijou Tiffany & Co. dans leur paquet…et qui vont se r’trouver avec un collier de pâtes, ah ça j’vous l’dit.

  4. davidkay says:

    Y a bien un truc qui ne me touche pas c’est bien cette fete donc ce sera un dimanche comme un autre pour moi devant canal + sport !

  5. free says:

    clara + 1
    cassius + 1 aussi lol

  6. Pierre says:

    “et ceux qui sortiront prendre un bain de foule parce qu’ils ont faim de boule”

    Cette phrase est magique !!!

  7. buffalo_soldier667 says:

    http://img297.imageshack.us/img297/2619/lauradore154.jpg

    Joyeuse Saint Valentin. Faites plein de bébé car la démographie est en chute libre.

    http://img230.imageshack.us/img230/1556/lauradore125.jpg

    • Proctologue says:

      Je suis pas sur d’avoir envie de lui faire des bébés mais je veux bien essayer. Parait que les capotes c’est pas du sur ahah

  8. Ly says:

    J’ai beaucoup aimé la lecture de ce texte. Fluide et pince-sans-rire, on le lit sans peine malgré la longueur. Un panorama très juste de tous les états d’esprit que cette fête suscite!
    Par contre le conseil final… la meilleure chose à faire est-elle vraiment d’ignorer ses sentiments?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *