SHE.0803.avi

journee de la femme she

Elle trouve ses seins trop petits, ses fesses trop grosses, ses pointes trop abimées, son front pas assez caché, son corps trop gras, ses oreilles minuscules, ses jambes trop épaisses, ses cernes trop évidents, ses habits trop serrés, ses journées trop longues et ses nuits trop courtes. Elle aime ses pieds, ses yeux, son nez, sa silhouette dans ce vieux jeans, son fond de teint correcteur, son vernis nude, ce petit grain de beauté, bref, que des trucs improbables. Elle “respire fort” quand elle s’endort, mais ne ronfle surtout pas. Elle cache son visage sous les draps quand elle se réveille, elle demande encore 5 minutes, puis 15, avant de se lever d’un coup et de foncer dans la salle de bain. Elle est convaincue d’avoir grossi à cause de tous ces restos, de tous ces repas qu’elle prépare, promis lundi c’est régime. Elle boit mais pas beaucoup, parce qu’elle l’a trop fait avant et que ça a un peu perdu de son charme. Elle rêve encore de partir, ailleurs, ça doit être mieux là bas. Elle préfère les films d’horreur aux comédies romantiques, connaît des super héros, se drogue aux séries, regarde la bio Wikipédia des acteurs depuis son téléphone, différencie les Air Max 1 des 90, reconnait les différentes Jordan, m’encourage à porter des habits que je n’aurais jamais regardé, se noie sous ses vêtements chaque fois qu’elle se prépare pour sortir. Elle a des dizaines de copines, plusieurs équipes différentes, mais un seul meilleur ami. Elle veut un mec viril mais doux, connecté mais pas tout le temps, qui sort mais aime rester à la maison, qui adore le sexe mais n’est pas un pervers, qui est poli sans être une victime, qui est fan de mode mais moins qu’elle, qui est sociable mais ne traîne pas trop avec ses potes, qui est sexy mais ne le sait pas. Elle même n’a pas conscience de son charme, ou fait semblant de ne pas s’en rendre compte. Quand elle sourit en étant endormie, qu’elle roule des yeux parce que je lui explique que cette paire était indispensable à ma collection, qu’elle prend ma main sans faire attention, qu’elle a une réflexion très juste, qu’elle se mord la lèvre, qu’elle sourit avant d’ouvrir son cadeau. Quand ses pieds froids cherchent les miens sous la couette, quand elle rit à mes blagues, et que je ris aux siennes. Quand je souffle doucement sur les petits cheveux dans son cou lorsqu’elle se fait un chignon. Quand elle laisse entrevoir une faille dans son armure de femme forte. Quand elle est comme toutes les autres, unique.

Publié dans Ecriture | Marqué avec , , , , , , , , , | Un commentaire

Yellow Carpet: En bref

Dick Clark's New Year's Rockin' Eve with Ryan Seacrest 2014

Accident domestique: Katy Perry, habituée aux programmes spéciaux, a été lavée à 90° par erreur. Ca l’empêche pas de monter sur scène avec Miley Cyrus, the show must go on.

Continuer la lecture

Publié dans Bullshit, Yellow Carpet | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Une coque pour iPhone en forme de Batmobile

coque-batman-def

C’est toujours le même débat: est ce qu’il faut mettre une coque sur son iPhone, ou faut il le laisser nu? Ok, une coque ça flingue le design, la prise en main est moins bonne, et l’objet en lui même fait moins rêver car moins valorisé. Mais franchement, au bout de 2 chutes ton téléphone ne vendra plus trop de rêve avec les bords pétés et l’écran fêlé, alors autant le protéger. Et là, dilemme. Parce qu’il y a autant de coques dispos que de boutons sur le visage de ton petit cousin ado qui te fout la honte quand il te demande un hoodie Wati B pour Noël. Mais ça, c’était avant. Parce que maintenant, aucune autre coque que celle de la Batmobile ne sera acceptée. Pour le Bat-Signal intégré, pour la honte intense lorsque tu dois décrocher et que tu n’as pas de kit main libre, et pour tous les petits détails cool que j’ai pas compris parce que je parle pas le japonais. En attendant qu’ils fassent un clin d’oeil au mythique téléphone rouge de la série des 70′s.

Dispo ici pour 40 euros, et plus de photos si vous cliquez pour Continuer la lecture

Publié dans Bullshit | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

De l’autre côté du miroir

batman serie vintage mur

Quand j’étais plus jeune, j’étais petit. Mais genre, vraiment petit. En fin de compte j’ai fini par grandir (du moins physiquement), mais les surnoms ont la peau dure comme la plante de pied d’un marathonien kényan. En même temps je peux pas trop en vouloir à ma famille, persuadée que même une poussée de croissance incroyable ne suffirait pas, et qui se sentait obligée de me rassurer tout le temps. J’étais minuscule, au point que j’avais déjà commencé à économiser 56 francs pour acheter une Austin Mini vert bouteille intérieur cuir beige, parce que je pensais que c’était la seule voiture à ma taille. Au point que mes habits duraient 1 an, et mes baskets presque 2. Au point qu’ils ont oublié que j’étais encore là quand ils ont décidé de sortir les cadeaux de Noël planqués dans l’armoire, le 24 décembre à 23h50. Continuer la lecture

Publié dans Ecriture | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Fuuuuuusion

fusion-kheiron-mouloud-achour-ibrahim-maalouf

Kheiron (Bref.) + Mouloud Achour = Ibrahim Maalouf

Ibrahim_Maalouf_fusion_kheiron_mouloud_achour

Revoir #Clique du 23 novembre avec Ibrahim Maalouf, David Cage, Shirley (MasterChef)

Publié dans Bullshit, Fusion | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ce qu’il faut retenir du concert de Kery James à Bercy

kery james concert bercy 22 novembre

“Ce concert c’est pas mes 20 ans de carrière, c’est le concert de 20 ans de hip hop en France” // Bercy est plein à craquer // 2h40 de show, moins 20m de longues transitions qui cassent le rythme, moins 15min pendant lesquelles il diffuse “Les 4 Visages de Kery James” sur écran géant avec un son infâme, moins 10min d’interlude où DJ Mosko évacue discrètement “Deux Issues” // Hystérie collective pour Rohff, Manu Key, Démon One, Youssoupha et Médine. Indifférence générale pour Rockin’ Squat, que personne ne reconnait avec son survêt rouge Wrung taille XXL, jusqu’à ce qu’il crie “Assassin!” // A un moment j’ai cru qu’il faisait le sketch de Thomas Ngijol, puis j’ai reconnu “Thug Life” // Il y a un drapeau français dans la fosse, et des femmes voilées. Comme quoi // “Faites du bruit pendant 94 secondes non stop” J’en ai vu tourner de l’oeil // Il a rappé sur l’instru de “IV My People” // Béné a grandi, mais pas trop. Imagine Keenan Cahill qui sait vraiment rapper // Continuer la lecture

Publié dans Bullshit | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 commentaires

Fuuuuuusion – Spécial #Clique du 16.11

fusion-polnareff-katt-williams-dam-funk

Michel Polnareff + Katt Williams = Dâm-Funk

dam-funk-fusion

***

Fusion-vincent-cassel-ian-mckellen-eddy-mitchell

Vincent Cassel + Ian McKellen = Eddy Mitchell

Eddy-Mitchell_exact810x609_l

Regarder l’émission #Clique du 16.11 avec Snoop Dogg, Dâm-Funk et Eddy Mitchell

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Visite guidée de la maison de Michael Jordan

Aux Etats-Unis quand tu galères à vendre ta maison 29 millions de dollars, tu essaies de t’en débarrasser aux enchères en comptant sur la générosité d’un fan absolu de Michael Jordan. Pour faciliter les choses, tu réalises une petite vidéo sympa où l’agent immobilier plante un 3 points sans sourciller, où tu prétends que le mythique panier du Game 6 contre les Jazz a été travaillé entre ces murs, où tu parles du Manoir Playboy et où tu donnes un aperçu d’une pièce qui ressemble à celle du Conseil des Jedis. Tu évoques aussi la piscine incroyable, les 19 salles de bain (faudra m’expliquer l’utilité un jour), les 5200 m2 habitables et le terrain de golf, le tout relevé par une anecdote sur le Breakfast Club. Par contre, tu ne parles pas du dressing où Jordan stocke toutes ses paires baskets, et ça c’est impardonnable.

Publié dans Bullshit | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ce qu’il faut retenir du concert de Kaaris à la Boule Noire

kaaris concert boule noireKaaris monte sur scène à 20h45, prouvant au passage qu’il est hors du rap français, même pour les horaires de concert // “Celui qui est pas d’accord je lui nique sa race” // Devant la salle, de grosses berlines allemandes remplies de sourcils froncés roulent au ralenti // Toute son équipe porte des t-shirts BTTF aux couleurs de la France // Le sosie officiel de Nicolas Duvauchelle s’occupe du warm-up (d’ailleurs faudra que je vous raconte une anecdote) // Kaaris prend du plaisir sur scène, il sourit entre chaque titre, interagit non stop avec la foule et rigole bêtement en inventant des onomatopées // A ma gauche, un renoi de 2 mètres avec une veste Unkut. A ma droite, un renoi de 2 mètres torse nu. Derrière moi, une meuf qui manque de craquer son legging à chaque mouvement de fesse. Devant moi, un ado avec un chech autour du cou, une casquette à l’envers posée sur sa mèche, qui danse comme Carlton Banks. Le public improbable auquel on s’attendait // Grosse condition physique, gestuelle fluide, bonne articulation: Kaaris est surprenant d’aisance // 1h05 de show avec une mini pause au bout de 45 minutes, histoire de changer de t-shirt vu que le précédent est mort noyé dans la sueur // “Checke moi bien cousin, checke moi bien” ou comment insuffler la joie et la terreur à un fan qui tend la main // Aucun backeur, mais 15 mecs avec des lunettes noires, soit un masse totale de 1.8 tonnes sur scène. Et au milieu de ce joyeux bordel, Therapy qui fait des vidéos avec son téléphone portable // A un moment j’ai cru que Kaaris avait perdu son avant bras dans la foule, puis j’ai reconnu Thomas N’Gijol // Il n’y a aucune baisse de régime durant tout le show, l’avantage d’avoir des refrains où tu répètes en boucle un gimmick // “Faites gaffe poussez pas y’a une meuf devant” // En sortant je suis passé devant un piano bar où un pakistanais chantait “La Bohème” avec l’accent de Claude François. Gros choc // Sur le premier titre, énorme mouvement de foule à la limite de l’émeute. Kaaris a une montée d’adrénaline tellement violente qu’il se perd lors du premier couplet // Beaucoup de mecs les pecs à l’air (malaise), en majorité des titans qui soulèvent de la fonte 365 jours par an. L’impression d’être un joueur d’Antibes qui débarque dans un vestiaire NBA // Une pensée pour le mec en costume qui sautillait partout, croyait que sa cigarette électronique était un gros joint et s’est fait broyer par l’hystérie collective sur “Je Bibi” (single de fou) // J’ai passé la moitié du concert à chercher une blague sur le noir chauve à la boule noire, j’ai rien trouvé // “Tu veux pas être ma deuxième femme? T’as déjà le voile c’est bon ça va le faire” // Les gens sont en transe et hurlent “G G G G-Unit” quand le DJ balance “What Up Gangsta”, mais restent totalement immobiles sur “New Slaves” // Chaque mec lève le bras quand on cite son nom dans “Paradis ou Enfer” (big up au vrai maire de Vran-Se) // Une pensée également pour les deux ados en legging et haut BTTF déchiré qui se sont faites engueuler par leur mère à la sortie, parce qu’il était tard et qu’elle en avait marre d’attendre devant la supposée voiture de Kaaris // “Pour celle là je suis obligé de remettre les lunettes de soleil” // Mais ce qu’il faut retenir du concert de Kaaris à la Boule Noire, c’est que la dernière fois que j’étais dans cette salle c’était pour un live de Booba, qui venait de sortir “Lunatic”. Et c’était loin d’être au niveau du concert d’hier.

Publié dans Bullshit | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires